La Connexion Saisissante Entre Les Intestins et Le Cerveau !

//La Connexion Saisissante Entre Les Intestins et Le Cerveau !

La Connexion Saisissante Entre Les Intestins et Le Cerveau !

Par Béatrice Levinson | www.beatrice-levinson-gaps.com

Ce titre vous surprend peut-être, mais vous serez encore peut-être plus surpris d’apprendre qu’il y a bien plus de récepteurs de la sérotonine dans les intestins qu’il n’y en a dans le cerveau! La sérotonine est un neurotransmetteur sécrété par le corps qui affecte notre humeur. En fait, si nous manquons de sérotonine, nous pouvons nous sentir déprimés. L’approche de la médecine conventionnelle est dans ces cas là, de prescrire des anti-dépresseurs. Cependant, les chercheurs d’aujourd’hui sont capables de prouver qu’un changement de la flore intestinale est en fait capable de changer l’humeur des rats de laboratoire sur le champs!

Les intestins: Le point de départ d’une bonne santé!

Hippocrate, le père de la médecine a dit: “Toutes les maladies commencent dans le système digestif.” Je dis toujours à mes patients: « vous êtes non seulement ce que vous mangez”, mais plus précisément, « vous êtes ce que vous digérez. » En effet, même en supposant que vous ayiez une alimentation saine, si vous ne digérez pas correctement, alors vous souffrirez de tout un tas de maux qui ne vont pas se limiter seulement à des indigestions, mais éventuellement aussi à des changements d’humeur.
Vous pouvez par exemple être intolérant aux laitages ou au gluten, et souffrir d’une irritation constante des intestins créant une malabsorption. Ou peut-être manquez vous d’enzymes digestifs parce que vous êtes stressés; ou encore avez vous une flore intestinale perturbée par la prise d’antibiotiques à répétition. Tous ces différents scénarios peuvent affecter les nombreux sites récepteurs de vos hormones, d’enzymes ou de vos neurotransmetteurs situés sur la paroi des intestins, et donc perturber non seulement votre digestion, mais aussi votre système hormonal et même vous donner des sautes d’humeur.

Les intestins et les troubles de l’humeur

Les chercheurs viennent de faire cette expérience: ils ont interchangé la flore intestinale d’une souris de tempérament très calme avec une souris de tempérament très anxieux. La souris qui était calme auparavant est devenue anxieuse, et la souris qui était anxieuse auparavant est devenue calme. Cela prouve que la flore intestinale influence l’humeur!
Dans son livre « Le Syndrome Entero-psychologique” le Dr. Natasha Campbell-McBride, explique très clairement que le dénominateur commun entre la dépression, l’hyperactivité, la dyspraxie, la dyslexie, et l’autisme est en fait la qualité de la flore intestinale.
J’ai eu le privilège d’être formée par Le Dr. Campbell-McBride, neurologue et nutritioniste Anglaise. Sa spécialité dans l’autisme, me permet d’appliquer la méthode GAPS (Gut and Psychology Syndrome) avec succès, et de pouvoir maintenant venir en aide à de nombreuses personnes se trouvant sur le spectre de l’autisme.
Grâce à ce régime très spécifique, qui élimine tous les sucres rafinés et les sucres complexes, on arrive à changer la flore intestinale des patients, tout comme les chercheurs scientifiques l’ont fait avec les souris.
Par exemple, les enfants hyperactifs réagissent fortement à l’ingestion d’aliments sucrés. Pourquoi? Et bien tout simplement, parce que le sucre qu’ils ingèrent n’est pas digéré correctement, et ce sucre se met à fermenter et se transforme en molécule d’alcool (acétaldéhyde), qui affecte alors leurs comportements.
Un autre exemple: les molécules de gluten mal digérées se transforment en glutéo-morphines, et les molécules de lait mal digérées se transforment en caso-morphine… c’est à dire en opiacées! Il est alors très facile de comprendre pourquoi certains enfants ne peuvent plus tenir en place quelques minutes après avoir ingérer ces aliments. Ils sont en fait sous l’influence des dérivés d’opium. Et bien sur, cela explique aussi pourquoi ils sont en général complètement “accro” à ces aliments, car aussi bien le sucre, que le gluten, ou même les produits laitiers envoient à leur cerveau des messages de plaisir et de dépendance! Ils agissent littéralement comme des drogués, et redemandent des bonbons, des gâteaux, des boissons sucrées, des pâtes, du pain, etc… alors que ce sont ces mêmes aliments qui leur causent le plus de problèmes. C’est un vrai cercle vicieux, souvent un vrai cauchemar pour les parents, mais qui peut être heureusement résolu grâce au régime GAPS.

Si vous voulez en savoir plus sur ce sujet fascinant, je vous invite à consulter mon site: www.beatrice-levinson-gaps.com et le site GAPS: www.gaps.me.
Pour prendre rendez-vous, contactez moi par téléphone au 06-17-75-63-07 où par email à: beatricelevinson@gmail.com.
En attendant de vous rencontrer, je vous souhaite une bonne santé.
Bien à vous,
Béatrice Levinson, Naturopathe certifiée méthode GAPS

2018-08-25T11:05:43+00:00

Leave A Comment